Comment conserver du pain ? 7 astuces de boulanger

Le papier plutôt que le plastique, la congélation plutôt que le réfrigérateur, utiliser des boîtes à pain et enveloppez votre pain dans du papier pour le conserver. voici les conseils pour réussir à conserver votre pain, afin que vous puissiez profiter au maximum de votre pain préféré tout en évitant les moisissures, les croûtes et l’humidité indésirables.

Voici les meilleures techniques de boulanger pour conserver votre pain.

Comment conserver du pain ? 7 astuces de boulanger

1. Congelez votre pain

La congélation du pain est de loin le meilleur moyen de le conserver dans l’état exact où vous l’avez acheté : croûte croustillante, intérieur moelleux. La congélation ralentit considérablement le processus de rassissement et, bonus, le réchauffage du pain au four ou au grille-pain permet de regélatiniser les amidons et de rendre le pain élastique et moelleux. Placez votre pain dans un sac à fermeture éclair, en chassant le plus d’air possible, et mettez-le au congélateur. Lorsque vous êtes prêt à le manger, La décongélation d’un pain entier congelé dans le réfrigérateur pendant la nuit est la meilleure façon de procéder. Si vous n’avez pas le temps sortez-le et mettez-le au four pour le raviver. Le pain peut rester congelé pendant deux à trois mois.

Voici une astuce si vous aimez les toasts : Coupez le pain en tranches avant de le congeler, puis mettez les tranches individuelles dans le grille-pain pour les décongeler.

En fait, même si vous ne voulez pas de tranches, c’est une bonne idée de diviser le pain en plusieurs gros morceaux si vous n’avez pas l’intention de le manger en une seule fois. Décongeler et recongeler ne fera que nuire à une miche de pain.

2. Envelopper le pain dans du torchon, jamais dans du plastique

Un pain frais est à consommer de préférence dans les deux à trois jours. Si vous avez l’intention de la dévorer tout de suite, il est préférable de la conserver dans le sac e n papier donné par votre boulanger. Si conserver du pain dans du plastique ou enveloppé dans du papier d’aluminium semble être une bonne idée, car vous l’empêcherez de rassir. Mais attention, la croûte souffrira de l’humidité emprisonnée. (Griller le pain redonnera à la croûte une partie de sa texture croustillante). Optez plutôt pour un torchon en coton, propre et que vous aurez dédié à cet usage.

Je conserve également les talons de mon pain et les utilise pour recouvrir le côté coupé de ma miche. Garder le côté coupé de votre pain aussi peu exposé que possible aidera également à conserver sa fraîcheur. »

3. Conserver votre pain dans une boîte à pain

Conserver votre pain dans une boîte à pain

Les boîtes à pain sont un excellent moyen de conserver le pain, et une façon amusante d’ajouter du style à votre cuisine. Elles sont percées de petits trous qui permettent à un peu d’air de circuler, empêchant ainsi le pain de moisir. Pour que votre pain reste frais et croustillant ajoutez une petite touche d’humidité, une demie pomme de terre par exemple.

Si vous avez des problèmes de parasites et préférez conserver le pain dans un récipient hermétique, essayez d’ajouter une tranche de pain à votre miche. La tranche, dont la surface est plus grande, attirera l’eau et aidera à contrôler la teneur en humidité de votre récipient.

J’ai eu plusieurs boîtes différentes au fil des années. Lorsque ma boîte Wesco préférée, de fabrication allemande, s’est cassée (remerciez mes enfants pour cela), je l’ai remplacée par la boîte à pain svelte. Elle est en acier inoxydable et elle fonctionne tout aussi bien, sinon mieux que l’ancienne

J’aime le fait qu’elle soit plutôt grande car je peux facilement y stocker 2-3 miches de pain entières simultanément. Ainsi, j’ai presque toujours au moins une miche de pain dans la boîte, prête à être tranchée et manger.

4. L’endroit exact où vous stockez votre pain est essentiel

L’endroit où vous rangez votre pain peut être tout aussi important que la façon dont vous le conservez.Evitez de le poser sur votre lave vaisselle, votre refigirateur ou encore proche du four. L’excès de chaleur et d’humidité que ces appareils dégagent n’est pas favorable pour la conservation du pain. Essayez de stocker le pain dans un endroit frais et sec de votre cuisine. Si ce n’est pas sur le plan de travail de la cuisine, alors dans une placard ou un tiroir profond.

5. Ne pas le mettre au réfrigérateur!

Le réfrigérateur, ce miraculeux conservateur d’aliments du 20e siècle qui garde notre céleri croustillant et notre lait frais, constitue en fait le dernier endroit où stocker votre pain. Le pain réfrigéré peut rassir jusqu’à six fois plus vite que le pain sur le comptoir. À moins que vous ne cherchiez à stocker un pain commercial, qui contient des conservateurs pour le garder « frais ». Dans ce cas, la conservation du pain au réfrigérateur est un bon choix car elle permet d’éviter les moisissures et la sécheresse.

6. Utilisez des sacs à pain réutilisables.

Si vous cherchez un moyen plus polyvalent ou plus écologique de conserver votre pain, essayez un sac à pain réutilisable. Il y en a plus sur le marché de nos jours et beaucoup sont lavables en machine et fonctionnent très bien au congélateur. Emportez-les avec vous au magasin et mettez-y votre pain frais. Ils peuvent être une bonne alternative aux sacs en papier qui se déchirent et laissent toujours des miettes s’échapper. Les sacs réutilisables sont fabriqués à partir de matériaux respirants, ils se comportent donc comme un sac en papier sans les déchets. D’une valeur de 7 à 20 euros, ils constituent un excellent investissement pour un amateur de pain (et d’environnement), quel que soit son niveau.

Il y a par exemple le modèle Bee’s Wrap qui est de la taille d’un pain et très pratique. C’est l’une de mes façons préférées d’emballer les pains les plus longs (comme les demi-baguettes) et l’emballage est extrêmement efficace pour garder les pains mous, mais pas trop mous. Il suffit de placer votre pain dans le wrap et de le couvrir hermétiquement. La pellicule recouverte de cire d’abeille se déformera et s’enroulera autour de tous les coins et recoins de votre pain à mesure que la chaleur de vos mains la moulera pour l’adapter.

7. Tous les pains ne rassissent pas de la même façon

Les pains enrichis en matières grasses, comme le challah et la brioche, mettent plus de temps à rassir. C’est le cas des petits pains pour Hot dogs qui sont briochés par exemple. Tandis que la baguette, en raison de sa forme étroite et de son absence de matières grasses, est un cas extrême et rassit très rapidement. Idéalement consommez-là le jour même.

Et, vous savez quoi ? Malgré tous vos efforts, il arrive que le pain devienne périmé. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a en fait beaucoup de choses délicieuses à faire avec du pain qui n’est plus à point. Faites cette panzanella pour le gril ! Faites des pappa al pomodoro ! Ou faites simplement une fournée de croûtons, dont vous n’avez pas à vous soucier qu’ils soient rassis, car ils le sont déjà.