Qu’est ce qu’un Mégalodon ?

Le megalodon a disparu il y a des millions d’années. Il était le plus grand requin qui ait jamais rôdé dans les océans et l’un des plus grands poissons répertoriés. Son nom scientifique, Otodus megalodon, signifie « dent géante ». Et pour cause, ses dents massives sont presque trois fois plus grandes que celles d’un grand requin blanc. Les os et les dents fossilisés du requin mégalodon donnent aux scientifiques des indices majeurs sur ce qu’était cette créature et sur la date de sa disparition.

Qu'est ce qu'un Mégalodon ?

Quand est ce que l’espèce des mégalodon s’est éteinte?

Alors que le film populaire de 2018, « En eaux trouble », oppose les humains à un énorme requin mégalodon, il est en fait plus que probable que la bête se soit éteinte avant même l’évolution des hommes. Mais il reste difficile de déterminer la date exacte de l’extinction du mégalodon car il manque certaines archives fossiles.

En 2014, un groupe de recherche de l’Université de Zurich a étudié des fossiles de mégalodon. Ils ont utilisé une technique appelée estimation linéaire optimale pour déterminer leur âge. Leurs recherches, publiées dans la revue PLOS ONE, ont révélé que la plupart des fossiles remontent à l’époque du Miocène moyen jusqu’à l’époque du Pliocène (entre 2,6 et 15,9 millions d’années). Tous les signes de l’existence de la créature ont pris fin il y a 2,6 millions d’années. À titre de comparaison, nos premiers ancêtres Homo sapiens sont apparus il y a seulement 2,5 millions d’années.

Comment ont disparu les mégalodons?

Le refroidissement de la planète a pu contribuer à l’extinction du mégalodon de plusieurs façons.

Comme les requins adultes dépendaient des eaux tropicales, la baisse de la température des océans a probablement entraîné une perte importante d’habitat. Il est également possible que les proies du mégalodon se soient éteintes ou se soient adaptées aux eaux plus froides et se soient déplacées là où les requins ne pouvaient pas les suivre.

On pense également que le mégalodon donnait naissance à ses petits près du rivage. Ces eaux côtières peu profondes auraient constitué une nurserie pour les petits, les protégeant des prédateurs qui rôdaient en pleine eau, comme les grandes baleines à dents. Avec la formation de la glace aux pôle

Est ce que le mégalodon pourrait encore exister ?

Non, il n’est certainement pas vivant dans les profondeurs des océans. Si un animal aussi gros que le mégalodon vivait encore dans les océans, nous le saurions. Les requins laisseraient des traces de morsure sur d’autres grands animaux marins. Aussi leurs dents énormes continueraient à joncher les fonds marins par dizaines de milliers. Sans compter qu’en tant qu’espèce d’eau chaude, le megalodon ne serait pas en mesure de survivre dans les eaux froides des profondeurs, où il aurait plus de chances de passer inaperçu.

Une toute petite partie des données de l’étude zurichoise (6 sur 10 000 simulations) indiquaient que ces requins géants pouvaient encore être en vie. Les chercheurs ont donc écrit dans l’étude qu’ils rejetaient les affirmations populaires sur la survie actuelle du megalodon.

Comme personne n’a découvert de preuve récente de la présence du monstre. Pas même de fossiles datant de moins de 2,6 millions d’années. Les scientifiques s’accordent à dire que les requins mégalodons ont disparu depuis longtemps.

Les scientifiques pensent que jusqu’à un tiers de tous les grands animaux marins, dont 43 % des tortues et 35 % des oiseaux de mer, ont disparu lorsque les températures se sont refroidies et que le nombre d’organismes à la base de la chaîne alimentaire a chuté, ce qui a eu un effet d’entraînement sur les prédateurs au sommet.

Quelle était la taille du mégalodon?

Quelle était la taille du mégalodon?

Le mégalodon était une créature gigantesque, mais peut-être pas aussi grande que vous le pensez. Il existe beaucoup d’hypothèses dans la communauté scientifique au sujet de la taille du mégalodon.

En se basant uniquement sur la taille des dents, les scientifiques du Musée d’histoire naturelle de Londres pensent que le poisson pouvait atteindre 18 mètres de long. De son coté l’Encyclopedie Britannica avance qu’une longueur de 25 mètres est plus probable.

À titre de comparaison parmi les plus grands requins du monde actuels, les grands requins blancs modernes (Carcharodon carcharias) atteignent une longueur de 6 mètres. Le requin-baleine (Rhincodon typus) est encore plus grand, atteignant régulièrement 11 mètres voir même 18 mètres dans certains cas plus rare. Le plus long poisson osseux vivant (les requins n’ont pas d’os, leur squelette est constitué de cartilage) est le poisson-aviron géant (Regalecus glesne). Il peut atteindre 11 m, selon le musée d’histoire naturelle de Floride.

À quoi ressemblait le mégalodon ?

La plupart des reconstitutions montrent que le mégalodon ressemblait à un énorme requin blanc. On pense aujourd’hui que c’est inexact.

L’Otodus Megalodon avait probablement un nez, ou rostre, beaucoup plus court que celui du grand requin blanc, avec une mâchoire plus plate, presque écrasée. Comme le requin bleu, il avait également des nageoires pectorales extra-longues pour supporter son poids et sa taille.

Dans de nombreuses reconstitutions, le mégalodon ressemble à une version plus grande du grand requin blanc. Pendant longtemps, on a d’ailleurs cru qu’ils étaient apparentés. Nous savons maintenant que ce n’est pas le cas. Le mégalodon est en fait issu d’une lignée de requins différente, dont le il était le dernier membre.

Le plus ancien ancêtre définitif du mégalodon est un requin vieux de 55 millions d’années connu sous le nom d’Otodus obliquus. Il atteignait environ 10 mètres de long. Mais l’histoire évolutive de ce requin remonterait à Cretalamna appendiculata, vieux de 105 millions d’années. Ce qui fait que la lignée du mégalodon a plus de 100 millions d’années.

En découvrant plus de fossiles, les scientifiques se sont rendus compte que l’ancêtre du grand requin blanc vivait aux côtés du mégalodon. Certains scientifiques pensent qu’ils auraient même pu être en compétition l’un avec l’autre.

Où vivait le Mégalodon?

Comme les dinosaures, le mégalodon aimait la chaleur. À son époque, il chassait dans les mers chaudes et peu profondes qui couvraient une grande partie de la planète. Des dents de mégalodon ont été trouvées sur tous les continents, sauf l’Antarctique. Le mégalodon s’est peut-être éteint lorsque ces mers se sont asséchées, que la période glaciaire a commencé et que l’eau a été bloquée aux pôles. Le requin est mort de faim ou de froid jusqu’à l’extinction.

Que mangeaient les Mégalodon?

Le mégalodon était un prédateur du haut de la chaîne alimentaire. Il se nourrissait d’autres grands mammifères marins, comme les baleines et les dauphins. Il se peut même qu’il ait mangé d’autres requins.

En tant que mammifères, les baleines avaient la capacité de thermoréguler et de migrer vers des eaux plus froides. Bien que les capacités exactes de thermorégulation soient incertaines, l’incapacité à chasser les baleines dans les eaux plus froides serait l’une des principales causes de l’extinction des mégalodons.

Les chercheurs pensent que le mégalodon s’attaquait d’abord aux nageoires et à la queue des mammifères. Cela avait pour but de les empêcher de s’enfuir, avant de les tuer. Les 276 dents dentelées du mégalodon étaient l’outil parfait pour déchirer la chair.

Ces requins avaient également une morsure féroce. Alors que la force de morsure des humains a été mesurée à environ 1 317 newtons, les chercheurs estiment que le mégalodon avait une force de morsure comprise entre 108 514 et 182 201 newtons.

Les dents du mégalodon

La plus grande dent de megalodon trouvée mesure environ 18 centimètres de long. Ce qui est presque trois fois plus long que celles des grands requins blancs. Cette taille géante a conduit les peuples anciens à formuler des théories sur l’origine de ces créatures. Par exemple, les premières découvertes de dents de requin mégalodon en Europe occidentale ont été prises pour des langues pétrifiées d’anciens serpents.

Ces dents impressionnantes sont retrouvées dans le monde entier en grande quantité. Les dents de megalodon sont connues pour être présentes dans le monde entier et sont prisées par les collectionneurs de fossiles pour leurs couleurs , leurs bords dentelés et leur grande taille par rapport aux autres dents de requin . La disponibilité sur Internet a néanmoins dévalué les anciennes collections de fossiles de dents de mégalodon en tant qu’investissements.

Pourquoi les dents de mégalodon sont-elles si communes ?
Presque tous les restes fossiles de megalodon sont des dents.

Pourquoi les dents de mégalodon sont-elles si communes ?

Les requins produisent continuellement des dents tout au long de leur vie. En fonction de ce qu’ils mangent, les requins perdent une série de dents toutes les une à deux semaines. Ce qui représente jusqu’à 40 000 dents au cours de leur vie. Des dents de requin tombent donc en permanence sur le fond de l’océan, ce qui augmente les chances d’en trouver des fossilisées. Des dents de mégalodon ont été trouvées sur tous les continents, sauf en Antarctique.

Les dents sont également la partie la plus dure du squelette d’un requin. Alors que nos os sont recouverts de phosphate de calcium minéral, le squelette des requins est entièrement constitué de cartilage plus mou, comme notre nez et nos oreilles. Ainsi, si les dents les plus robustes se fossilisent relativement facilement. Les tissus mous, eux, ne sont préservés que dans des circonstances très particulières.

Des vertèbres fossilisées de mégalodon de la taille d’une assiette ont également été découvertes.

Un fossile de mégalodon trouvé au Pérou contient apparemment la boîte crânienne et toutes les dents, ainsi qu’une petite rangée de vertèbres. Ce fossile extraordinaire pourrait nous aider à mieux comprendre à quoi ressemblaient ces gigantesques prédateurs.

Faits amusants sur le mégalodon

Les mégalodons avaient des bébés cannibales : Pour assurer leur survie, les bébés requins mégalodons mangeaient leurs propres frères et sœurs. Comme chaque embryon prenait beaucoup de place en grandissant, le fait de les manger donnait au requin survivant plus de place pour grandir. Ainsi ils pouvaient atteindre une taille de 2 m à la naissance.

Les mégalodons ont existé pendant près de 70 fois plus longtemps que les humains modernes. Ils ont habité les océans pendant environ 20 millions d’années, tandis que l’Homo sapiens est apparu il y a environ 300 000 ans. La clé du long règne de ces requins est probablement leur taille presque invincible.

Les morsures de mégalodon étaient les plus fortes de tous les animaux : Les morsures du mégalodon sont estimées être au moins six fois plus fortes que celles du Tyrannosaurus rex et plus puissantes que tout autre animal connu. La force de morsure des mégalodons est estimée entre 108 514 et 182 201 Newtons). Cela permettait à ces requins monstrueux de dévorer de grandes baleines et des poissons. En comparaison, les morsures des grands requins blancs n’atteignent que 18 219 N et celles des humains 1 317 N

Leurs restes fossilisés ont été confondus avec des langues de dragons : Avant que les gens ne fassent le lien entre les dents fossilisées du mégalodon et les dents des requins modernes, ils pensaient que ces roches pointues étaient le bout de la langue des dragons, selon l’Encyclopedia Britannica. Au 17e siècle, on croyait que ces roches mystérieuses avaient des propriétés médicinales. Les gens les ramassaient pour se porter chance.

Comment avez vous trouvez cette article?

Cliquez sur les étoiles pour noter cet article

Vote moyen 0 / 5. Nombre de votes 0

Pas encore de vote, soyez le premier à donner votre avis