Quels sont les animaux les plus dangereux en France ?

Comme on le dit souvent, le véritable danger pour l’homme est l’homme lui-même. Cependant, il arrive d’être confronté à des espèces animales peu accueillantes, voire dangereuses. Si la France n’est pas réputée pour des espèces aussi dangereuses qu’en Asie ou en Australie, elle possède tout de même son lot d’animaux dangereux. Heureusement, très peu d’entre eux représentent un danger mortel pour l’espèce humaine grâce aux progrès de la médecine et de quelques règles à connaitre. Tout au long de cet article, nous allons vous présenter les animaux les plus dangereux que vous pouvez trouver en France. Cela vous permettra peut être d’éviter de les rencontrer!

1. L’ours brun

parmi les animaux les plus dangereux en France on trouve l'ours brun

L’ours brun fait son retour dans les Pyrénées. Chassé jusqu’à l’extinction depuis le Moyen-Âge, il est finalement devenu une espèce protégée en 1979. L’ours brun fait sans aucun doute partis des animaux les plus dangereux de France, encore faut-il le croiser.

Alors qu’il ne restait qu’une petite poignée d’ours dans le pays dans les années 1990, d’autres ours ont été introduits en 1996 pour reconstituer la population locale. Cette mesure a suscité un tollé chez les agriculteurs locaux, qui craignaient pour leur bétail. Ces craintes se sont avérées fondées dans le temps. Des ours tuant des moutons le long de la frontière franco-espagnole.

Depuis leur réintroduction et l’introduction de quelques autres en 2006, la population locale a prospéré passant de 5 individus à près de 100 !

Avec une taille de 2,5 mètres et un poids compris entre 150 et 450 kg, les mâles sont les plus grands. Contrairement à ce que suggère son nom, il n’est pas nécessairement brun. Ils peuvent aussi être de couleur rouille ou paille et les ours bruns noirs ne sont pas rares. Les ours bruns ont une forme imposante mais pourtant ils sont assez timides. En raison de leur faible densité de population, il est peu probable que vous en croisiez un.

Il habite généralement les forêts montagneuses, mais a également besoin de zones rocheuses et de prairies ouvertes à proximité.

Si vous apercevez un ours, veillez à ne pas vous trouver entre une mère et ses petits. C’est à ce moment-là qu’ils sont le plus susceptibles d’attaquer. Tenez-vous bien droit, agitez vos bras et faites le plus de bruit possible pour réduire les risques d’attaque. En général, les fruits, les graines, les baies et les noix constituent 80 % du régime alimentaire de l’ours brun. Il ne chasse que lorsqu’il a particulièrement faim !

2. Les loups

Le loup est un animal dangereux vivant en France

Présent dans les régions du sud-est et de l’est de la France, le loup fait certainement parti des animaux les plus dangereux en France. Il est couvert d’une fourrure tachetée de noir, de brun, de gris et de blanc. Il pèse de 35 à 40 kg. Le loup français moyen mesure entre 105 et 160 cm et, s’il est provoqué, il peut facilement attaquer un humain.

Heureusement, les attaques de loups sur des personnes n’arrivent plus en France. Il s’agit généralement de créatures timides et craintives qui parcourent de vastes territoires. Si vous rencontrez un loup, tenez-vous droit et faites autant de bruit que possible. Pensez à lancer des bâtons ou des pierres pour les faire fuir.

Leur comportement timide est un mécanisme de survie. En 1800, il y avait plus de 20 000 loups sauvages en France. Mais un peu plus de 100 ans plus tard, il n’y en avait plus. Les loups français ont été chassés jusqu’à l’extinction pour protéger les moutons et autres animaux d’élevage.

La population de loups présente aujourd’hui en France n’a pas été réintroduite. Elle a migré naturellement à travers les Alpes depuis l’Italie. Leur présence dans le pays a été confirmée en 1992. Depuis, la population a augmenté pour atteindre près de 500 individus connus aperçus dans la plupart des régions françaises!

Comme pour les ours, les agriculteurs locaux ne sont pas satisfaits de l’expansion de la population. Mais comme le loup est une espèce protégée en France, il n’y a pas grand-chose à faire. Les autorités françaises indemnisent généreusement les agriculteurs si leur bétail est tué par un loup.

3. La vipère aspic

La vipère aspic le serpent français le plus dangereux

La France abrite un certain nombre de serpents venimeux, mais le plus dangereux d’entre eux est la vipère aspic. Cette créature glissante peut être trouvée dans tout le pays, à l’exception de l’extrême nord et du nord-est. Elle peut même être aperçue dans les Pyrénées.

Les vipères aspic peuvent mesurer entre 30 et 75 cm, l’aspic française se situant au milieu de cette fourchette. Elles sont de couleur gris clair ou marron avec un motif en zigzag foncé et irrégulier sur la longueur de leur dos. La vipère aspic a une tête plate et triangulaire qui se distingue du reste de son corps.

Souvent repérées dans les murs de pierres sèches, les haies et les pentes rocheuses, elles ont tendance à se trouver dans des habitats chauds et secs, avec un accès facile à la lumière directe du soleil et à l’ombre. Cependant, les vipères aspic semblent détester les terres agricoles et sont très rarement observées dans ces zones.

Les vipères aspic sont dangereuses en raison de la puissance de leur venin, et non parce qu’elles sont agressives. En fait, elles sont beaucoup plus susceptibles de fuir que d’attaquer si elles sont dérangées. Si elles ne peuvent pas s’enfuir, elles ont recours à des morsures défensives. La grande majorité du temps, ces morsures défensives sont sèches et ne contiennent pas de venin. Mais vous devez TOUJOURS demander une assistance médicale si vous êtes mordu par un serpent. Surtout s’il fait parti des animaux les plus dangereux en France.

Les symptômes du venin de vipère comprennent des vertiges, des troubles de la vision, une douleur aiguë et, finalement, une nécrose hémorragique. Environ 4 % des morsures non traitées sont fatales. Assurez-vous de savoir quoi faire si vous êtes mordu par un serpent en France !

4. La galère portugaise appelée aussi Physalie ou Vessie de mer

La Physalie un animal vivant en France qui peut être mortel

Bien qu’ils ne soient pas toujours présents en France, les Physalies sont apparus sur les côtes du pays à de nombreuses reprises au cours de la dernière décennie.

Nommé pour sa ressemblance avec un voilier portugais du XVIIIe siècle, la physalie est souvent considéré comme une méduse par la plupart des gens. Cependant, la physalie est un hydrozoaire, une colonie d’organismes individuels qui ne peuvent survivre les uns sans les autres.

De couleur bleue, avec des nuances de rose ou de lilas, la physalie n’attaque pas activement les humains et ne leur fait pas de mal. Mais elle peut, par inadvertance, causer de graves dommages, voire la mort, à ceux qui entrent en contact avec ses tentacules de 50 mètres de long.

Si vous entrez en contact avec une physalie, attendez-vous à ce que des zébrures rouges douloureuses marquent l’endroit exact où les tentacules vous ont touché. Elles peuvent gonfler et provoquer une forte sensation de brûlure. Les zébrures peuvent s’estomper en quelques heures. Mais il est courant que l’éruption qu’elles laissent derrière elles dure environ six semaines !

Dans les cas graves, le contact avec une physalie peut provoquer de la fièvre, des crampes, des sueurs, des maladies et des diarrhées. Dans les cas extrêmes, le venin provoque une réaction de type anaphylaxie qui peut entraîner la mort.

La physalie ne peut pas se propulser dans l’eau et est poussé par la houle qui s’accroche à sa voile exposée. Si vous voyez une de ces créatures, que ce soit sur la plage ou dans l’eau, éloignez-vous le plus possible et ne la laissez pas vous toucher. Si vous entrez en contact avec elle, consultez immédiatement un médecin. Elle fait partie des animaux les plus dangereux de France.

5. Les vaches

Les vaches aussi peuvent devenir des animaux dangereux dans certaines circonstances

Quand on pense aux animaux dangereux en France, les vaches n’arrivent pas en premiers. Mais ces animaux sont bien plus dangereux qu’on ne le pense.

Chaque année plus de 20 personnes sont tuées par des vaches dans le monde. C’est quatre fois plus que le nombre de personnes tuées par des requins et dix fois plus que le nombre de personnes tuées par des ours. La France compte 19 millions de vaches.

Si vous ne croyez toujours pas que les vaches peuvent être dangereuses, regardons de plus près. Les vaches peuvent courir à près de 40 kilomètres à l’heure et pèsent en moyenne entre 600 et 900 kg. Elles peuvent être incroyablement protectrices de leurs petits. Enfin il est fréquent de les voir poursuivre des promeneurs, surtout si ces derniers sont accompagnés d’un chien !

Se faire écraser par un troupeau de bovins est un risque qui existe. alors tenez vous à bonne distance!

6. Le sanglier

Les charges de sangliers peuvent être très dangereuses en France et ailleurs

Grâce aux confinements et au changement climatique, la population de sangliers en France a augmenté massivement en 2020. On estime que près de deux millions de ces cochons sauvages errent désormais à travers le pays. Les plus grandes populations se trouvant dans le nord-est et autour de la côte méditerranéenne dans le sud.

Le sanglier que vous avez le plus de chances de rencontrer en France aujourd’hui mesure entre 70 et 80 cm au garrot et entre 140 et 150 cm de long. En moyenne, les sangliers pèsent entre 60 et 100 kg. Il est brun foncé ou gris à maturité et les mâles sont nettement plus grands que les femelles. Les bébés sangliers sont souvent de couleur rouge clair ou marron avec de longues rayures pour se camoufler. Les sangliers ont tendance à vivre en grands groupes sociaux, comptant entre 10 et 50 individus.

Les sangliers en France sont généralement nocturnes, il est donc peu probable que vous les croisiez en journée. Même si vous en rencontrez par hasard, ils auront tendance à s’enfuir plutôt qu’à attaquer. Toutefois, si vous vous mettez entre une mère et ses petits, ou si vous effrayez un mâle particulièrement agressif, la situation peut être différente.

Les défenses de ces animaux sont acérées et peuvent infliger de graves dommages. Ils peuvent également courir à plus de 40 Km/h. Comme si cela ne suffisait pas, ils peuvent facilement sauter une clôture d’un mètre et utiliser leur grosse tête pour défoncer n’importe quel sous-bois. Votre meilleure chance d’échapper à un sanglier est de grimper à un arbre, mais s’il n’y a pas d’arbre à proximité, tout ce qui mesure plus d’un mètre fera l’affaire !

7. Frelon asiatique

L'un des insectes les plus dangereux en France

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que les frelons asiatiques vivent en France depuis plus d’une décennie.

Ils sont arrivés en France en 2004. Nichés à l’intérieur d’un conteneur rempli de poteries entré à Bordeaux en provenance d’Asie. Depuis lors, ils se sont propagés et se sont répandus dans tout le pays. Franchissant même les frontières de la Belgique, de l’Espagne et du Portugal !

Les frelons asiatiques sont en fait considérés comme moins agressifs que leurs cousins européens et chaque piqûre individuelle n’est pas pire que celle d’une guêpe ordinaire. Ils sont également un peu plus petits que les frelons européens, puisqu’ils mesurent entre 2 et 3 cm. Cependant, lorsqu’ils sentent que leur nid est menacé, ils acquièrent une nouvelle motivation et peuvent attaquer en masse.

Contrairement aux abeilles qui ne peuvent généralement piquer un humain qu’une seule fois, les frelons asiatiques sont capables d’enchaîner les piqûres. Ce qui peut provoquer de graves réactions chez les personnes allergiques ou non !

Les nids de frelons asiatiques peuvent mesurer jusqu’à un mètre de haut et 80 cm de large. Ils peuvent contenir potentiellement des milliers de ces insectes volants et dangereux. Bien que les frelons asiatiques soient responsables de 30 à 50 décès par an, la véritable crainte pour l’Europe et la France est que le frelon asiatique qui se nourrit d’abeilles et pourrait porter le coup de grâce à la fragile population d’abeilles en Europe !

8. La vive

La vive, un poisson très dangereux en France

CE poisson n’est certainement gentil comme un poisson rouge. Cet animal vicieux se cache dans le sable… d’où le risque de marcher dessus. Si la piqûre n’est pas traitée rapidement, elle peut provoquer des frissons, de l’anxiété et dans de très rares cas, paralyser le membre touché. Vivant sur les côtes françaises en été, ce poisson aime s’enfouir dans une eau plutôt chaude.

9. L’araignée violoniste

l'araignée la plus dangereuse en France: l'araignée violoniste

En 2009, la ville de Marseille a été frappée d’arachnophobie quand un habitant est passé à quelques heures de la mort après avoir été mordu par une araignée violoniste dans son lit.

Les réactions aux morsures peuvent varier. Mais un ulcère gangreneux peut se développer chez certaines victimes. Il détruit les tissus mous et met parfois plusieurs mois à guérir. S’il n’est pas traité, il peut conduire à la mort. Ces araignées sont originaires de la partie sud des États-Unis mais elle font désormais parties des animaux les plus dangereux en France.

10. Le moustique tigre

Le moustique tigre est un animal dangereux pour l'homme en France car il transporte des maladies

Ces nuisibles porteurs de maladies ont doublé leur nombre en France rien que depuis 2012, selon le ministère de la Santé. Particulièrement virulent le long de la côte méditerranéenne humide, le moustique tigre est apparu pour la première fois dans le département des Alpes-Maritimes en 2004. Depuis, ces insectes dangereux se propagent et provoquent de graves infections chaque année.

Autres questions sur les animaux dangereux en France :

Quel est l’animal le plus dangereux en France ?

Historiquement, le loup était l’animal le plus dangereux en France. Cependant, bien qu’ils soient responsables de milliers de décès au cours des siècles, aucun décès humain n’a été attribué aux loups au cours des 100 dernières années. Aujourd’hui, vous avez beaucoup plus de chances d’être tué par une vache que par un loup en France.

Y a-t-il des ours en France ?

Oui, des ours vivent aujourd’hui en France. La population d’ours de France a été chassée jusqu’à l’extinction au Moyen Âge et a presque complètement disparu dans les années 1900. En 1996 et 2006, des ours slovènes ont été introduits dans les Pyrénées françaises et leur population n’a cessé de croître depuis. Aujourd’hui, on estime qu’entre 60 et 100 ours vivent en France.

Y a-t-il des loups en France ?

Oui, des loups vivent en France aujourd’hui. Dans les années 1800, plus de 20 000 loups vivaient en France, mais en 1930, ils avaient été chassés jusqu’à l’extinction. Les loups ont été aperçus à nouveau en France en 1992, mais ils n’avaient pas été officiellement réintroduits, et avaient plutôt traversé les Alpes depuis l’Italie. La population de loups en France compte aujourd’hui plus de 500 individus.

Y a-t-il des araignées dangereuses en France ?

Il existe un certain nombre d’araignées dangereuses en France, mais la bonne nouvelle est qu’elles sont très rarement mortelles. La plus connue des araignées mortelles de France est la Veuve noire européenne, que l’on peut trouver le long de certaines parties de la côte méditerranéenne ainsi qu’en Corse. Souvent présentes dans les champs et les abris pour animaux, les veuves noires européennes entrent rarement en contact avec les humains.

Les animaux les plus dangereux en France – Top 10