10 choses à savoir avant d’installer une piscine chez soi

Oui, installer une piscine peut ajouter un vrai plus à votre maison, mais il y a des choses importantes à considérer avant de faire le grand saut.

L’installation d’une piscine est votre nouvelle obsession? Quel que soit le stade de votre projet, une piscine est un investissement majeur et la gamme d’options ne cesse de s’élargir : piscine enterrée ou hors-sol, en béton ou en fibre de verre, peinte ou carrelée, à débordement ou en longueur.
Pour prendre de bonnes décisions, il faut d’abord se renseigner. Si vous souhaitez avoir une piscine dans votre jardin, posez-vous les questions suivantes, qui vous aideront à découvrir exactement ce que vous voulez.

1. Pourquoi installer une piscine ?

10 choses à savoir avant d'installer une piscine chez soi

Comme pour tout grand projet de rénovation, commencez par déterminer les raisons qui vous poussent à installer une piscine. Celles-ci auront une grande influence sur sa forme, sa profondeur, sa taille et peut-être même sur le type de construction.

L’utiliserez-vous pour faire des longueurs, vous détendre ou vous relaxer ? Sera-t-elle destinée à vos enfants et à leurs amis ? A mettre en valeur une vue ou à servir de point d’attraction pour le jardin ?
Si vous avez une idée claire de son objectif, le reste des décisions ne sera pas si difficile à prendre. Mais avant d’aller plus loin dans vos projets de piscine, posez-vous la question la plus importante : étant donné que le montant moyen dépensé par les propriétaires français pour l’installation d’une piscine dans leur jardin est de 20 000 €, l’utiliserez-vous suffisamment pour justifier cette dépense ?

2. Est ce que mon terrain est adapté pour l’installation d’une piscine?

Les piscines sont plus faciles à construire sur un terrain plat. Donc si votre terrain est en pente raide, les coûts de construction seront plus élevés. Des conditions de sol telles qu’une nappe phréatique élevée ou un sol très sableux, rocheux ou instable rendront également la construction plus délicate.

3. Où installer ma piscine?

La taille de votre terrain et l’emplacement de votre propriété détermineront naturellement la taille, la forme et la conception de votre piscine. Les sites urbains peuvent avoir des exigences strictes lorsqu’il s’agit de positionner votre piscine près des limites de la propriété. Alors soyez conscient que l’ombre des autres bâtiments ou des arbres voisins peut également limiter l’emplacement de votre piscine.
Si vous avez le moindre doute sur l’adéquation de votre site, demandez à un constructeur de piscines de venir jeter un coup d’œil. Ces personnes vous donneront leur avis d’expert.

Une fois que vous avez choisi le type de piscine, il est temps de déterminer son emplacement. Vérifiez les règlements du conseil municipal et du bâtiment concernant la couverture du site; Les exigences en matière de clôture de piscine et la proximité des collecteurs d’eaux pluviales.
Votre constructeur de piscine doit vérifier l’emplacement des services publics tels que le gaz, l’électricité, le téléphone, la fibre et l’eau.

Où installer ma piscine?

Comment décider de l’emplacement d’une piscine?

  • Lignes de visibilité : La vue de la piscine depuis l’intérieur de la maison et le reste du jardin. L’ajout d’un éclairage ou de jeux d’eau la rendra plus attrayante. Il est essentiel de pouvoir voir la piscine depuis la maison si vous avez des enfants.
  • Exposition au soleil : L’emplacement maximise-t-il l’exposition au soleil pour aider à garder l’eau de la piscine à la bonne température ? Les grands arbres peuvent bloquer le soleil et laisser tomber des feuilles dans l’eau.
  • Exposition au vent : refroidit l’eau et augmente l’évaporation. Plantez ou construisez des écrans pour vous abriter.
  • Accessibilité : comment les gens entreront ils et sortiront ils de la piscine ? Où se tiendra-t-on autour de la piscine ?
  • Stockage : Où garderez-vous l’équipement de filtration, le nettoyeur de piscine, les jouets et les parasols ?

4. Piscine enterrée ou piscine hors sol, laquelle choisir?

La première question à se poser pour déterminer la construction de votre piscine est de savoir si elle doit être enterrée ou hors sol. L’excavation et l’enlèvement du sol sont coûteux. Mais les piscines enterrées ont généralement un aspect plus permanent que la plupart des piscines hors sol.

Si vous avez un site escarpé, il peut être moins cher, plus rapide et plus facile d’installer une piscine hors sol en fibre de verre avec une terrasse autour. Surtout si l’accès se révèle difficile. Parlez aux entrepreneurs locaux spécialisés dans les piscines, idéalement ceux recommandés par des personnes de confiance.

La piscine la moins chère est une piscine hors-sol préfabriquée, généralement en fibre de verre ou en acier avec un revêtement en vinyle (liner).

Les modèles qui peuvent être facilement démontés sont parfaits si vous êtes locataire. Ainsi vous pourrez emporter la piscine avec vous lorsque vous déménagez. Les options vont des modèles de base sans filtration aux modèles plus grands, adaptés à la natation de longue durée. Ils peuvent comprendre des équipements supplémentaires tels qu’une terrasse, des marches et un système de filtration. La plupart ont une durée de vie limitée.

6. Quel budget pour installer une piscine chez soi?

Le budget pour construire une piscine avec une base en béton est généralement plus élevé que celui d’une piscine en fibre de verre (à partir de 20 000 € environ). Cela s’explique par le fait que de nombreuses piscines en béton ont une forme et une taille personnalisées, ce qui peut vous coûter bien plus de 50 000 €.

Il faut également tenir compte de nombreuses autres dépenses supplémentaires liées à l’installation de la piscine, notamment les couvertures, la présence d’un abri de piscine, les terrasses, les aménagements paysagers et les systèmes de chauffage.

Viennent ensuite les coûts permanents de filtration (fonctionnement et entretien des pompes et des filtres) et de maintien de la propreté de l’eau (produits chimiques, électrolyseurs au sel, unités autonettoyantes et aspirateurs).

Le coût d’entretien le plus important pour les piscines est le revêtement. Certaines piscines en béton doivent être lavées à l’acide tous les trois à cinq ans et replâtrées ou resurfacées tous les 10 à 15 ans. Les piscines à revêtement en vinyle (liner) peuvent se percer. Il faut donc prévoir des réparations tous les cinq à dix ans. Les piscines en composite de fibre de verre nécessitent peu d’entretien. Certaines bénéficient même d’une garantie structurelle de 25 ou 35 ans.

7. Choisir une piscine en béton ou en fibre de verre?

Les piscines en béton

Le béton et la fibre de verre sont les matériaux les plus populaires. Une piscine creusée en béton armé est traditionnellement considérée comme l’option la plus solide et la plus durable. Mais les progrès de la technologie des composites en fibre de verre ont augmenté la longévité et la résistance de ce matériau.

Bien que l’utilisation de techniques de béton projeté (plutôt que de béton coulé) ait accéléré le processus, l’installation d’une piscine en béton peut prendre environ trois mois. Ce qui est beaucoup plus long que la fibre de verre (trois jours seulement). Le mauvais temps peut entraver la construction et la nature poreuse du béton peut entraîner des problèmes d’algues et de moisissures si la surface n’est pas correctement finie.

Le béton offre une certaine souplesse en termes de forme, de taille et de profondeur et permet un design personnalisé. Vous pouvez également obtenir un bord à l’infini ou une entrée de la piscine en forme de « plage » (avec des étagères en pente douce). Il existe également de nombreuses options pour la finition de l’intérieur d’une piscine en béton. Notamment le plâtre marbré, le carrelage, les galets, le quartz coloré, la peinture pour piscine ou le vinyle.

Les piscines en fibre de verre

Les piscines en fibre de verre sont pré-moulées en différentes formes et placées soit dans un trou creusé, soit hors sol (construites avec des supports de raidissement très résistants). L’offre est si bonne, et le coût si compétitif, qu’elles dominent le marché. Si vous voulez une pataugeoire, des jets d’eau, un bord à l’infini ou un spa intégré à votre projet, c’est désormais possible. De plus, vous aurez beaucoup moins de problèmes de déséquilibre chimique et d’accumulation de calcium si vous optez pour la fibre de verre. Elles sont également finies avec un gelcoat lisse, très durable et résistant aux taches et aux moisissures.
Une piscine en fibre de verre vous offre une excellente expérience de baignade. Elles sont agréables sous les pieds et vous pouvez choisir parmi une gamme de couleurs et de finitions sur mesure pour obtenir le look que vous recherchez.

8. Comment sécuriser le bassin ?

Depuis le 1 Janvier 2014 il est obligatoire de sécuriser votre bassin de piscine afin de prévenir les noyades des enfants en bas âge. Il existe 4 solutions principales :

  • Poser un volet roulant rigide
  • Installer une alarme
  • Faire construire un abri de piscine
  • Installer une barrière autour du bassin

9 Qui va installer votre piscine ?

Demandez des références à vos amis et collègues qui possèdent des piscines.
Les recommandations de bouche à oreille vous mèneront généralement à un bon constructeur de piscines.

Si vous êtes à court de recommandations personnelles, contactez 2 ou 3 piscinistes pour leur demander un devis. Lors de vos différents contacts vous pourrez également jaugez de leur sérieux. Sur internet il est désormais facile de trouver des avis sur les constructeurs piscine.

10. Comment aménager les abords de votre piscine?

Une clôture, un pavage, un aménagement paysager et une station de pompage peuvent égaler le coût de la piscine. Que vous soyez intéressé par le bois, les terrasses composites, les pavés ou la pierre, les considérations les plus importantes sont la résistance au glissement et l’entretien.

Tenez compte de l’espace dont vous disposez et de savoir si le pourtour de votre piscine rencontrera un pavage existant, car cela pourrait dicter l’épaisseur du matériau à utiliser.
L’entretien dépend du matériau choisi – les terrasses en composite, par exemple, ne contiennent pas de bois et sont donc résistantes à la pourriture, aux fentes et à la décoloration, mais peuvent devenir très chaudes sous les pieds.

Les erreurs à éviter en matière d’installation de piscine

  • Choisir le mauvais emplacement pour la piscine : vous ne pouvez pas vous déplacer facilement autour. Elle est trop ombragée ou il n’y a pas d’espace pour s’asseoir et se détendre ou pour recevoir vos invités.
  • Ne pas prévoir de terrasse ou de zone pavée autour de la piscine pour économiser de l’argent. N’oubliez pas que les gens passent plus de temps à côté de l’eau que dedans et que tenter d’ajouter de l’espace une fois la construction terminée peut s’avérer coûteux.
  • Achetez uniquement sur la base du prix. Faire des économies ne vaut pas la peine avec les piscines. Sous-estimer l’ampleur du projet et les bouleversements qui en découlent. Attendez-vous à la saleté et au chaos et vous les gérerez mieux lorsqu’ils se produiront.