Le CBD qu’est ce que c’est?

Le cannabidiol (CBD) fait de plus en plus souvent l’objet de reportages dans les médias. On en trouve désormais partout en vente. Que ce soit dans des magasins spécialisés, dans les tabacs voir même dans des distributeurs. Mais qu’est-ce que le CBD exactement ? Et pourquoi est-il si populaire ?

En quoi le cannabidiol est-il différent de la marijuana, du cannabis et du chanvre ?

Le CBD, ou cannabidiol, constitue la deuxième substance active de type cannabinoïde la plus répandu dans la plante de chanvre (Cannabis Sativa). Si le cannabidiol est un composant essentiel du cannabis médicale, il est dérivé directement de la plante de chanvre, une cousine de la marijuana, ou fabriqué en laboratoire. Il existe donc bien des différence majeures entre le CBD, le cannabis et le chanvre.

Le CBD est donc l’un des centaines de composants de la marijuana. Il ne provoque pas à lui seul un sentiment de « défonce ». L’OMS indique d’ailleurs que chez l’homme, le CBD ne présente aucun effet indiquant un potentiel d’abus ou de dépendance. Mais aussi qu’à ce jour, il n’existe aucune preuve de problèmes liés à la santé publique associés à l’utilisation de CBD pur.

Le CBD qu'est ce que c'est?

Le cannabidiol est-il légal ?

Le CBD peut être facilement obtenu légalement dans la plupart des villes de France. Bien que son statut juridique exact soit en évolution, il ne s’agit pas d’un stupéfiant.

La loi française réglemente l’utilisation et la culture de chanvre, dont sont issus le cannabis mais aussi le CBD. A ce jour Il est interdit en France de produire, fabriquer, transporter du chanvre, sa plante ou sa résine, ainsi que les produits qui en contiennent (article R.5132-86 du Code de la santé publique). Néanmoins, il existe des dérogations pour certaines variétés de chanvre. Les variétés qui contiennent un taux inférieur à 0,2% de THC peuvent être cultivées à des fins industrielles (fibre de chanvre) ou commercialisé (CBD). Attention en France il est toujours interdit en 2022 de cultiver des fleurs de chanvre. De fait la majeure partie du cannabidiol vendu en France est importé.

Suite à cette législation, de nombreux commerces avaient alors ouvert en toute légalité. Cependant, les vendeurs ne respectant pas le taux de 0.2% de THC prescrit, ont vu leur boutiques fermées par les autorités.

Il existe aussi une zone de flou sur le fait de conduire après avoir consommé du CBD.

>> Article à lire : Peut on conduire après avoir consommer du CBD?

Quels sont les bienfaits du cannabidiol pour la santé

Le CBD a été vanté pour apporter une solution à une grande variété de problèmes de santé. Mais à ce jour les preuves scientifiques les plus solides concernent son efficacité dans le traitement de syndromes particuliers. C’est notamment le cas pour certains des syndromes épileptiques, tels que le syndrome de Dravet et le syndrome de Lennox-Gastaut (LGS). Ces 2 syndromes qui ne répondent généralement pas aux médicaments antiépileptiques. Dans de nombreuses études, le cannabidiol a permis de réduire le nombre de crises. Et, dans certains cas, de les arrêter complètement.

Des études sur les animaux, des rapports personnels et des recherches sur les humains, suggèrent que le cannabidiol peut également aider à lutter contre:

  • Anxiété: Des études et des essais cliniques explorent le rapport commun selon lequel le CBD peut réduire l’anxiété.
  • L’insomnie: Des études suggèrent que le CBD peut aider à s’endormir et à rester endormi.
  • La douleur chronique: D’autres études humaines sont nécessaires pour confirmer que le CBD aide à contrôler la douleur. Une étude animale publiée dans le European Journal of Pain suggère que le CBD pourrait contribuer à réduire la douleur et l’arthrite lorsqu’il est appliqué sur la peau. D’autres recherches identifient comment le CBD pourrait inhiber les douleurs inflammatoires et neuropathiques, qui sont difficiles à traiter.
  • La toxicomanie: Le cannabidiol peut aider à réduire les envies de tabac et d’héroïne dans certaines conditions. Des études animales suggèrent que le CBD peut également aider à réduire les dépendances envers l’alcool, le cannabis, les opiacés et les stimulants.


Le CBD peut il être consommé en toute sécurité ?

Les effets secondaires du CBD comprennent la nausée, la fatigue et l’irritabilité. Le cannabidiol peut augmenter le niveau d’anticoagulants et d’autres médicaments dans votre sang en entrant en compétition avec les enzymes du foie qui composent ces médicaments. Le pamplemousse a un effet similaire avec certains médicaments.

Les personnes prenant des doses élevées de cannabidiol peuvent présenter des anomalies dans les tests sanguins liés au foie. Vous devez donc informer votre médecin si vous utilisez régulièrement du cannabidiol.

Un autre problème est que le cannabidiol est principalement commercialisé en vente libre non réglementée à la différence des médicaments. Vous ne pouvez donc pas être sûr que le produit que vous achetez contient des ingrédients actifs à la dose indiquée sur l’étiquette. En outre, le produit peut contenir d’autres éléments inconnus. Nous ne connaissons pas non plus la dose thérapeutique de CBD la plus efficace pour une condition médicale particulière.

Peut on être accro au CBD?

Comme pour le cannabis, il n’existe pas de preuve d’accoutumance au CBD. Néanmoins le mode de consommation peut entrainer une certaines forme de dépendance en raison des produits avec lequel il serait mélangé. C’est notamment le cas si vous consommez des fleurs de CBD ou de l’huile de CBD avec du tabac dans un joint par exemple.

Si, contrairement au THC le cannabidiol n’a que très peu d’impact sur les récepteurs cannabinoïdes de notre cerveau, il va malgré tout stimulé les récepteurs à la dopamine et à la sérotonine. En ce sens il s’agit d’un produit psychoactif à part entière. Sa consommation implique des effets psychoactifs, de sédation et de somnolence.

Quel est le taux de THC dans le CBD ?

Suite à l’arrêté pris par le gouvernement le 30 décembre 2021, le taux de THC que peuvent contenir les produits à base de CBD en France a été réhaussé de 0.2% à 0.3%. Au delà les produits seront considérés comme des stupéfiants.

Sous quelles formes se présente le CBD ?

Le CBD se présente sous de nombreuses formes et permet donc d’être consommé de différentes façons. On le trouve notamment sous forme de :

  • Fleurs,
  • Huile
  • Gouttes,
  • Capsules,
  • Beaume,
  • E-liquide pour les vapoteuses
  • Préparations topiques à utiliser sur la peau.

Si vous espérez réduire une inflammation ou soulager une douleur musculaire et articulaire, une huile, une lotion ou une crème topique infusée au CBD peut être la meilleure option.

>> Article à lire : Quelles sont les méthodes de consommation les plus populaires pour le CBD ?

La vérité sur le cannabidiol

Les produits contenant du cannabidiol ne peuvent, sous peine de sanctions pénales, revendiquer des bienfaits thérapeutiquestant qu’ils ne sont pas considérés comme des médicaments.

Certains fabricants de CBD ont fait l’objet d’un examen du gouvernement pour des allégations farfelues et indéfendables, comme le fait que le CBD soit une panacée pour le cancer ou le COVID-19, ce qu’il n’est pas. Nous avons besoin de plus de recherches, mais le cannabidiol pourrait s’avérer être une option utile et relativement non toxique pour gérer l’anxiété, l’insomnie et la douleur chronique. En l’absence de preuves suffisantes de haute qualité dans les études humaines, nous ne pouvons pas déterminer les doses efficaces . Et comme le CBD est actuellement en vente libre non réglementée, il est difficile de connaitre exactement son impact.

Si vous décidez d’essayer le CBD, assurez-vous que vous de l’origine du produit. Et consultez votre médecin pour vous assurer que le cannabidiol n’affectera pas les autres médicaments que vous prenez.