Pourquoi ressent-on moins le froid quand on a bu de l’alcool?

Est ce que boire de l’alcool ça réchauffe vraiment?

Non ! Voici une chose que les amateurs de terrasse en hiver, d’apéros sur le balcon et autres fans de temps froid devraient garder à l’esprit : Boire des boissons alcoolisées vous donne l’impression d’avoir plus chaud, mais cela ne vous garde pas vraiment au chaud et ne prévient pas l’hypothermie. Au contraire, la consommation d’alcool abaisse la température centrale de votre corps surtout lorsqu’il fait froid.

La consommation d’alcool annule de nombreux réflexes sains du corps humain. Dont celui qui consiste à maintenir la température centrale du corps par temps froid. Il suffit d’un seul verre d’alcool pour déclencher le processus qui entraîne une baisse de la température corporelle.

Pourquoi ressent-on moins le froid quand on a bu de l'alcool?

Comment l’alcool agit-il ainsi et pourquoi la consommation d’alcool vous donne-t-elle l’impression d’avoir plus chaud, alors que vous avez en réalité plus froid ?

Vous buvez, vous perdez de la chaleur !
L’alcool est un vasodilatateur. Il provoque la dilatation de vos vaisseaux sanguins, en particulier des capillaires situés juste sous la surface de votre peau. Lorsque vous buvez un verre, le volume de sang amené à la surface de la peau augmente, ce qui vous donne une sensation de chaleur. (Cette dilatation explique pourquoi les personnes légèrement ou fortement intoxiquées ont l’air de rougir). Cela permet de contourner l’une des défenses de votre corps contre les températures froides : La constriction de vos vaisseaux sanguins, qui minimise le flux sanguin vers votre peau afin de maintenir votre température corporelle centrale élevée.

Une personne qui boit un verre dans le froid peut se sentir plus chaude grâce au sang supplémentaire qui réchauffe sa peau. Mais ce sang se refroidira rapidement grâce au froid de l’air. De plus, la chaleur provoquée par l’afflux de sang sur la peau le fera également transpirer, ce qui fera encore baisser sa température centrale. Cette baisse rapide se produit souvent sans que le buveur s’en rende compte. Car sa peau est encore assez chaude, ce qui rend doublement dangereuse la consommation d’alcool par temps extrêmement froid. Vous devriez également laisser tomber le café, car la caféine a un effet similaire.

Ce n’est pas le seul inconvénient de la consommation d’alcool par temps froid. La consommation d’alcool par temps froid réduit également la capacité et la tendance du corps à frissonner. Ce qui élimine une autre méthode utilisée par le corps pour se réchauffer lorsqu’il fait froid.

Conclusion ?

La pratique consistant à boire des boissons alcoolisées pour garder le corps au chaud par temps froid est exactement le contraire de ce que vous devriez faire. Vous ne vous rendrez sans doute pas compte que votre corps baisse en température. Au mieux vous attraperez un gros rhume et un mal de tête à cause de l’alcool le lendemain. Dans le pire des cas vous risquez l’hypothermie.