Pourquoi la girafe a-t-elle un si long cou?

Imaginez pouvoir regarder par une fenêtre du deuxième étage sans avoir besoin de vous mettre sur la pointe des pieds. Bienvenue dans la vie d’une girafe. En tant que plus grande créature du règne animal, la girafe a une vue imprenable. Surtout grace à son cou. Mais pourquoi le cou de la girafe est il si grand?

Le long cou de la girafe peut atteindre plus de 2 mètres de long, ce qui signifie qu’il représente près de la moitié de sa hauteur totale. Tout comme les humains, les girafes ont sept vertèbres dans le cou, mais celles-ci, contrairement aux nôtres, peuvent mesurer plus de 25 cm de long.

Il existe plusieurs théories sur la raison pour laquelle les girafes ont un cou aussi long.

les girafes mâles ont un long cou pour affirmer leur domination

Certains scientifiques pensent qu’il s’agit simplement d’une question de sélection naturelle. Les girafes se battent en se frappant avec leur tête et leur cou. C’est ce qu’on appelle le « coup de cou ».

Pourquoi la girafe a-t-elle un si long cou?

Les girafes mâles font tournoyer leur cou, utilisant leur lourd crâne comme une massue. Plus le cou est long et épais, plus la girafe a de chances de gagner un combat. Les girafes qui réussissent à se battre ont plus de chances de se reproduire et d’avoir une descendance.

La girafe a un long cou pour pouvoir se nourrir en hauteur

D’autres pensent que les longs cous sont le résultat de la compétition pour la nourriture. Les girafes partagent leur habitat avec beaucoup d’autres animaux – beaucoup d’animaux plus petits. Ces créatures plus petites ont également besoin de manger, et grignotent des plantes et du feuillage à une hauteur qui n’atteint même pas les genoux des girafes.

Comme ces créatures plus petites picorent la nourriture à un niveau inférieur, le cou des girafes leur permet d’atteindre la nourriture et les nutriments que les autres ne peuvent pas atteindre. Cela devient particulièrement important pour la survie dans les habitats où la nourriture peut se faire rare et où les sécheresses sont assez fréquentes. Les girafes peuvent également se nourrir près du sol, mais les recherches ont montré qu’elles préfèrent manger à une hauteur comprise entre 2 et 4 mètres.


Grâce à son long cou, la girafe est capable d’atteindre les feuilles, les fruits et les fleurs en haut des Vachellia ou Senegalia (anciennement Acacia) et d’autres espèces d’arbres recherchées. Les girafes sont ainsi équipées pour exploiter une bande de feuillage hors de portée de tous les autres brouteurs terrestres, à l’exception de l’éléphant. Leur langue de 45 cm de long, combinée à une articulation atlas-axe modifiée qui permet à la tête de s’étendre verticalement, augmente encore l’avantage en hauteur. . Les girafes se nourrissent principalement de feuillages caducs à larges feuilles pendant les pluies et d’espèces à feuilles persistantes pendant les autres saisons.

Le long cou de la girafe lui permet de faire le guet

Certains suggèrent que le long cou des girafes est une sorte de système d’alerte précoce, qui leur permet de repérer les prédateurs en approche. La plupart des biologistes affirment cependant que cette théorie est peu probable. Ils pensent que nous verrions beaucoup plus d’animaux avec un long cou s’il s’agissait d’un avantage réel et d’une forme utile d’autoprotection.

Les girafes ont très peu de prédateurs. Outre les humains, les girafes ne sont chassées que par les lions et les crocodiles. En cas de besoin, les girafes se défendent à l’aide d’un coup de pied très puissant (et mortel), puis s’enfuient en courant à une vitesse allant jusqu’à 50 km/heure.

Pour que le métabolisme de la girafe puisse fonctionner

Le cœur de la girafe, qui peut peser jusqu’à 11 kilogrammes, doit générer une pression sanguine presque double de la pression normale des autres mammifères afin de maintenir le flux sanguin vers le cerveau contre la gravité. Dans la partie supérieure du cou, un système complexe de régulation de la pression, appelé rete mirabile, empêche un flux sanguin excessif vers le cerveau, lorsque la girafe baisse la tête pour boire. À l’inverse, les vaisseaux sanguins de la partie inférieure des pattes sont soumis à une forte pression (en raison du poids du liquide qui pèse sur eux). Chez d’autres animaux, une telle pression forcerait le sang à sortir par les parois capillaires. Cependant, les girafes ont une gaine très serrée de peau épaisse sur leurs membres inférieurs qui maintient une pression extravasculaire élevée, exactement de la même manière que la combinaison G d’un pilote.